Kollect

Nouvelle espèce de bivalve pour la France métropolitaine

Publié le 09/11/2020 Vue 178 fois

La Palourde du Golfe - Rangia cuneata


Résumé de sa découverte :

La présence de coquillages de Rangia cuneata, espèce d'eau saumâtre originaire du golfe du Mexique également connue sous le nom de palourde du golfe, a été signalée en 2017 sur les côtes françaises de la Manche, dans la voie navigable qui relie Caen à la mer. Cependant, aucune information n'était disponible sur le fait qu'une population de cette espèce exotique s'était établie avec succès dans la région. Ici, seules des coquilles vides - à l'exception d'un individu vivant - ont été échantillonnées dans cette voie navigable, et l'échantillonnage a été déplacé vers la marina voisine de Ouistreham, où l'eau est mésohaline (6,89 ± SD 0,06 PSU). Au printemps 2017, la densité moyenne dans la marina a atteint 110,45 ± 86,08 ind m-2, dominant largement la communauté benthique. La population était principalement composée d'individus assez grands, aucun jeune de l'année ne se trouvant à l'intérieur de la marina. Les valeurs modales de la distribution de fréquence de taille variaient entre 35 et 40 mm de longueur de coquille. Les modèles de croissance déterminés à partir des anneaux annuels suggèrent une durée de vie maximale de huit années complètes. Partant de l'hypothèse que la colonisation a eu lieu au stade larvaire, comme dans d'autres pays européens, cette population pourrait s'être établie en 2009, soit quatre ans seulement après sa première détection en Europe, dans le port d'Anvers. Les spécimens collectés sont les plus importants enregistrés dans les eaux européennes, ce qui suggère un environnement très approprié pour l'espèce dans la région. Compte tenu du potentiel invasif des rangia atlantiques au cours de la dernière décennie, un suivi étroit de cette population et de la dissémination de l'espèce dans les eaux françaises et européennes apparaît nécessaire pour déterminer ses impacts sur ces écosystèmes.

Auteurs : Robin Faillettaz, Christophe Roger, Michel Mathieu, Jean Paul Robin and Katherine Costil.

Article de sa découverte

Auteur : Olivier VANNUCCI